Calmer un enfant surexcité le soir peut rendre chèvre sans cette méthode.

Calmer un Enfant Surexcité le Soir- Sans Soudoyer le Marchand de Sable ✨

Punaise, déjà 19h et pas moyen d’éteindre ce truc. Ah, le truc en question, c’est ton enfant. Celui qui saute encore partout pendant que toi tu rêves de te jeter au lit sans même te brosser les dents…

 

Désespérée, tu commences à chercher sur Google “comment calmer un enfant surexcité le soir”. 

 

Et pouf, me voilà – Hey 👋. On dirait que j’arrive pile à temps parce que la prochaine recherche c’était “somnifère pour enfant ça existe ?”. 😂 

 

D’ailleurs, attends. Avant de continuer cet article, on va faire un petit sondage. Est-ce qu’il y a d’autres mamans ici – à part moi – qui commencent à saturer passé 19h ? 

 

Genre moi, c’est ma deadline de la journée. Après ça, je me transforme en “PYJAMA-DENTS-DODO”. Je rigole. Un peu. 

 

Non, sérieusement, j’ai moyennement envie que tu testes tout un tas de solutions bizarres sur ton enfant. Alors, j’ai pensé que quelques conseils pour calmer un enfant surexcité le soir feraient ton bonheur. 

 

Même que si tu les appliques dès aujourd’hui, tu passeras une semaine zeeen. En principe…

 

Note : Cet article a été suggéré par une maman comme toi. Si tu veux voir un sujet en particulier, partage-le-moi en commentaires. ❤️

 

1 – Les activités ok, les écrans niet

 

Après si je dis ça, c’est aussi pour ton bien. Si tu veux que ton enfant soit au moins aussi fatigué que toi le soir, tu dois privilégier les activités toniques en journée. Je parle par exemple de l’emmener faire du vélo, courir dans la nature, se promener, jouer au ballon…

 

Comme ça, en fin d’après-midi, tu peux très bien lui proposer de faire une activité Montessori pour retourner au calme. Le mieux est de lui demander ce qu’il a envie de faire entre une petite sélection d’activités. 

 

Allez, je t’aide un peu, tu peux piocher parmi ces idées d’activités pour l’occuper pendant que tu prépares le repas. Et si c’est un bébé de – 1 an, tu trouveras sûrement ton bonheur dans cet article là

 

Pour ce qui est des écrans, tu devrais vraiment, vraiment les doser. Ok, c’est cool tu peux faire 36 choses pendant qu’il regarde un Disney, ou qu’il fait une activité sur sa tablette éducative. 

 

Mais le revers de la médaille fait mal, très mal. Tout simplement parce que les écrans obligent les enfants à rester passifs, alors qu’ils ont naturellement besoin de se dépenser. 

 

Résultat, à la minute même où tu vas éteindre la télé/ la tablette, tu seras face à 2 options : 

 

  • Soit, ton enfant va te faire une crise monstre parce qu’il ne veut pas arrêter l’écran – déjà vécu, n’est-ce pas ? 😏

 

  • Ou au contraire, il te laissera le temps de te dire “super, il l’a plutôt bien pris”… Pour ensuite te rendre chèvre.

 

Donc, si tu veux leur faire plaisir en les mettant devant un écran un petit moment, ne le fais surtout pas avant d’aller se coucher. 

 

2 – Manger tôt et éviter les dîners copieux le soir

 

Un enfant qui dort facilement et tôt est un enfant qui digère vite et bien. D’ailleurs, tu as dû en faire les frais même en tant qu’adulte. 

 


Ah et, attention aux additifs et colorants alimentaires qui favorisent l’excitation des enfants. Si tu lis l’étiquette de certaines boissons pour les enfants, bonbons etc. tu pourras lire le message suivant comme sur cette bouteille de Mogu Mogu : 

 

 

Donc, si tu veux savoir comment calmer un enfant surexcité le soir, commence par faire attention au repas. Et par le prévoir tôt.

Enfin, tôt par rapport à l’heure de sommeil de ton enfant du coup. Ce qui nous amène au point suivant… 

 

3 – Toujours respecter le rythme de sommeil de l’enfant 

 

Traduction : ça ne sert à rien de lui imposer une heure de sommeil qui ne lui correspond pas. Si tu observes un peu ton enfant – avant qu’il atteigne le stade de “surexcité le soir”, je veux dire – tu pourras trouver le moment précis où il faut le mettre au lit. 

 

À savoir, quand il commence à se gratter les yeux, à chouiner, à demander à être câliné, ou à se blottir dans tes bras soudainement. 

 

Je ne sais pas comment fonctionne ton enfant. Je connais les miens et c’est déjà beaucoup m’en demander. ^^ 

 

Tu es la seule à pouvoir voir ça. 

 

Et surtout, garde en tête que chaque enfant est différent et a, par conséquent, des besoins différents. Certains enfants seront H.S à partir de 18h, d’autres pourraient te border toi le soir. 🤪 

 

Ça vaut aussi pour la sieste, certains enfants en ont besoin pour bien dormir le soir. Alors que pour d’autres faire la sieste l’après-midi rime avec pas assez sommeil le soir. 

 

Dernière chose. Quand on te disait petite “allez vite, sinon tu vas rater le train du sommeil”, ce n’était pas du tout exagéré. Bon, ok, ensuite il y avait l’histoire avec le marchand de sable aussi. Mais peu importe.

L’image du train représente les cycles naturels du sommeil décomposés en wagons pour les différents stades : 

 

  • L’endormissement : premiers signes de fatigue, bâillement… 
  • Le sommeil lent léger
  • Le sommeil lent profond 
  • Le sommeil paradoxal 


Comme le montre cette image, si tu rates le train du sommeil de ton enfant, il va résister à la fatigue pendant quelque chose comme un quart d’heure… Avant de repartir pour environ 90 minutes pour montrer à nouveau (enfin) des signes de fatigue. 

90 minutes. Donc 1h30 de plus à tenir. Bon courage. 💪

 

 

4 – Préparer la chambre à coucher

 

L’idéal est de garder la chambre à une température située autour de 19-20°. Tu dois aussi veiller à ce que l’air ne soit pas sec en utilisant un humidificateur d’air au besoin. 

 

Il existe aussi des sprays formulés à partir de plantes et d’huiles essentielles connues pour favoriser le sommeil. Il te suffit d’en vaporiser un peu dans la chambre de ton enfant avant le moment du coucher. 

 

Je le précise quand même, mais les jouets doivent être rangés pour ne pas distraire l’enfant. Si possible fermer les volets, ou les rideaux pour faire régner le calme et le conditionner au sommeil. 

 

5 – Instaurer un rituel du coucher 

 

Peut-être que tu le fais déjà. Et si oui, j’en parle quand même pour les mamans qui n’ont pas encore testé.

Un rituel du coucher, c’est toutes ces petites actions qui seront répétées chaque soir pour préparer l’endormissement. Ça permettra à ton enfant de se dire “ok, maintenant je vais bientôt devoir aller au lit”. Il passera le mot à son petit cerveau par la même occasion.

 

Pour ce qui est du rituel en soi, c’est à vous de définir ensemble ce qu’il préfère faire pour se calmer et dormir. Ça va du bain, à l’histoire du soir. Mais ça peut très bien être quelque chose de très particulier entre toi et ton enfant comme dire bonne nuit aux jouets (oui, je t’assure que certains le font 🤣), le border ou réciter ensemble. 

 

Ici, on fonctionne d’abord avec toute la préparation soit pyjama, brossage des dents et on se met au lit… Ensuite, les filles savent que je vais venir les voir pour un gros câlin, lire une petite histoire et réciter ensemble les invocations pour dormir. 

 

6 – Proposer des exercices de respiration une fois au lit

OK. Tu as réussi à le convaincre de se mettre au lit. Maintenant, il serait question de le calmer quand même. 

 

Je pense que des exercices de respiration ludiques fonctionneront mieux que de compter les moutons. Mais ce n’est que mon avis. 

 

Par exemple, il peut joindre ses mains sur son ventre et observer comment il se gonfle le plus possible lorsqu’il inspire jusqu’à séparer ses mains. 

 

Au moins, il trouvera ce moment amusant et ces grandes inspirations doperont un peu son cerveau. 

 

7 – Bonus : Savoir reconnaître un trouble quand il y en a un 

 

Si tu as déjà tout essayé avec ton enfant et que tu n’arrives toujours pas à le calmer le soir (et même au quotidien), il faudra creuser pour voir s’il n’y a pas plus. Comme un TDAH dit Trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité de l’enfant. 

 

J’attire l’attention des mamans sur le fait que ce n’est pas une fin en soi. En revanche, il est vraiment important de savoir si c’est le cas de ton enfant pour pouvoir y faire face. 

 

Parce que je sais que ça peut être vraiment dur au quotidien pour une maman qui ne comprend pas et qui pense que quelque chose cloche avec son enfant. 

 

En tant que mamans, on doit s’adapter à toutes les situations et c’est difficile de se sentir comprise et entourée dans l’éducation de son enfant. Surtout lorsque des troubles viennent te compliquer la tâche.

 

Si tu penses que ton enfant pourrait être concerné, je te laisse en savoir plus ici sur ce que tu peux faire pour l’accompagner au mieux. 

 

Et si tu ne sais pas du tout si c’est son cas, ça sera encore plus raisonnable de voir si tu reconnais ton enfant dans les différents signes alerteurs

 

À ton tour, dis-moi quelle est THE solution pour calmer un enfant surexcité le soir ? Ma mère me disait souvent qu’une bonne tisane de verveine ça marche à tous les coups. Des connaisseuses parmi nous, qui a testé ? 😅

 

18 commentaires

  • MOHATI

    En lisant ton article j’ai l’impression de ne pas prendre le temps de les écouter. Des fois je suis tellement épuisée que quand ils me demandent une histoire je leur dit que c’est trop tard et qu’il faut dormir maintenant 😢😢

    • Oum Aya

      Oh ne culpabilise pas comme ça, ça nous arrive à toutes. On a le droit d’être fatiguées le soir et parfois tout ce qu’on veut c’est qu’ils dorment enfin pour qu’on puisse écouter le silence. 😅 Essaye d’avancer un peu le repas et la préparation du coucher comme ça tu seras moins stressée par la montre (tu te diras plus que c’est trop tard pour l’histoire comme ça 😘).

  • Titi

    Dans le rituel du coucher quotidien, on choisit de raconter chacun notre tour son meilleur moment de la journée et le moins bon. Une belle base d’échange pour finir la journée sereinement…

    • Nawal

      Coucou, tellement agréable de sentir que l ‘on est pas seule à devoir gérer un enfant qui ne veut pas dormir le soir.
      Ici on dit bonne nuit aux jouet et petite histoire qui se transforme souvent en 4 petites histoires🤦🏽‍♀️.

      • Oum Aya

        Coucou Nawal, exactement et c’est l’image que j’ai à cœur de transmettre. Au final, on est toutes pareilles, on a juste vécues des expériences différentes. 🥰 Ahhh voilà le bonne nuit aux jouets n’était pas un mythe. ^^

  • Zogh Amira

    Baraka Allah fiki pour ce magnifique article et d’ailleurs pour tt ton travail et ton effort , pour ma part j’ai réussi ça avec mes 3 premiers,mais pas du tout avec mon dernier de 2ans et demi il dort tard et impossible de dormir avec ses frères , absolument il doit être contre moi pour pouvoir dormir

    • Oum Aya

      Wa fiki baraka Allah c’est toujours un plaisir d’avoir vos retours et ça donne envie d’en faire encore plus. 😘 Ahlala les petits derniers pourquoi c’est toujours ceux qui nous en font voir de toutes les couleurs. ^^ Il est encore petit je pense que passé 3 ans ils ont moins de mal à prendre un rythme de sommeil. Qu’Allah te facilite. ❤️

      • Dominique

        Bonjour,
        tiens, une idée qui nous est venue avec une réorganisation de la chambre de nos fillettes et parce qu’elles adorent les soirées pyjama et le camping…

        Que penses-tu de voir si l’un ou l’autre des grands veut un « doudou » de 2 ans et si ça dit au petit de dormir avec grands frères? Ça pourrait être un spécial week-end pour découvrir, et si ça te donnait juste une soirée de temps en temps sans avoir le petit qui ne te lâche pas, ce serait un peu reposant.

        Je te raconte:
        Notre grande a un grand lit pour elle toute seule depuis 2, non 3 mois maintenant. Je pense qu’elle n’y a dormi seule qu’un 1/4 ou 1/3 des nuits depuis!
        En fait elle passe son temps à inviter ses deux petites soeurs à dormir avec elle. Comme c’est un lit-mezzanine, il n’y a que les lattes sous le matelas et pas de pieds donc je peux même allaiter la petite pendant que les grandes font leurs histoires du soir ou que leur papa ou moi leur faisons la lecture.
        Bilan: alors que je m’attendais à bagarrer pour que miniature fasse ses nuits seules et emménage enfin avec les 2 grandes, son petit lit dans notre chambre est vide environs 5 nuits sur 7. Imagine!
        Je sais que les garçons peuvent être bien différents des filles, mais j’imagine que faire semblent de camper ensemble (si le lit est assez grand ou si on peut rajouter des matelas) peut les capter pareil.

        Ce que dit OumAya à propos d’avancer l’heure des repas et du dodo vaut son pesant d’or! Notre repas du soir est généralement vers 18h30 au plus tard. Parfois petite et moyenne mangent même vers 17h30. Si nous tardons trop au delà de 19h, non seulement elles mangent mal mais elles se transforment le plus souvent en gremlins ricanantes, sautant et courant partout et défiant tout interdit ou injonction. Puis après une préparation dodo des plus stressantes, elles ont un mal fou à s’endormir.

        Ma plus petite a 33mois et elle a régulièrement des moments collés à moi (même lorsqu’elle ne vient pas complèter son repas par une tétée) et ça peut durer longtemps… Mais je sais après les 2 grandes que c’est là qu’elle puisera une partie de sa paix et de sa confiance en elle future. J’espère que ça t’encourage à apprécier plus paisiblement ces temps ou ton petit gars t’épingle et t’empêche de bouger ou te coucher 🙂 Surtout qu’il seront tous trop vite grands et indépendants.

        Bonne exploration et vive les câlins

  • Khaoula

    Merci pour tes mails qui viennent juste au bon moment chez moi c la catastrophe ces derniers jours ,sommeil très perturbé après les vacances et le décalage d’horaire après le voyage que j’ai pas pu le récupérer,wlh je souffre,j’ai la boule d’angoisse quand le soir arrive 😔😔baraka allaho fiki

    • Oum Aya

      Avec plaisir, j’espère pouvoir apporter un peu de douceur dans ton quotidien.❤️ C’est vrai que le décalage en rentrant de vacances ça prend du temps à se rattraper… Mais ne te culpabilise pas pour autant, tu fais de ton mieux. Je fais duaa pour que ça s’arrange pour toi et qu’Allah t’apaise en tout cas. C’est dur d’être maman, mais tu n’es plus toute seule maintenant al hamdoulileh. 😘

  • CORDIER

    Bonsoir,

    J’ai deux enfants Lou 11 ans et Léon 6 ans, avec le petit nous avons un rituel pour le coucher. Après le lavage des dents, nous lui racontons une histoire, ou bien il prend un livre imagier d’animaux qu’il adore !!
    Avec Lou, nous échangeons sur sa vie à l’école, au basket ses relations avec ses copines… elle aime discuter avec moi. c’est notre moment à nous.
    Quand Léon est en mode « surexcité! » , nous lui demandons s’il veut prendre un bain, des fois ça l’apaise ! et puis d’autres soir, le simple fait de parler soit avec moi soit avec papa ça le calme.
    C’est super d’avoir des idées en plus des notres ça peut toujours servir ! 🙂
    Merci pour les infos !

    • Oum Aya

      Coucou, merci pour ton retour. C’est vrai que les petites conversations du soir, c’est beaucoup revenu pour calmer les enfants. D’ailleurs, ça marche aussi le matin pour bien commencer la journée.🥰 Prends bien soin de ces petits trésors.

  • Essaidi

    Alors moi jai 5 enfants de 18ans a 9mois quand je lis ton blog je me retrouve totalement dedans parfois dépassée par toute ma tribu mais le couché reste quelque chose d important ce moment de détente on a pour habitude nous de réciter les sourates qu ils ont appris ensuite on lit une histoire .

    J avoue que parfois sa ne fonctionne pas et que la commence les chamailleries entre frères et sœurs mais bon …
    En ts cas jaime beaucoup recevoir tes mails et lires tes blog merci beaucoup 😊

    • Oum Aya

      Avec plaisir, c’est même toi qui devrais me donner des conseils là pour gérer 5 enfants. Déjà que deux m’en font parfois voir de toutes les couleurs. 😅 Si ça te plairait, tes conseils seront les bienvenus pour un futur article familles nombreuses. ❤️

  • Abdelhak oumya

    Salem Aylekoum, Bonsoir Lucie je tenais à te remercier pour tous les conseils que tu peux nous donner, je vois tes mails et je l’ai lis avec toutes mon attention quand j’ai le temps et merci encore je t’ai découvert sur Instagram… et tu m’as bcp inspirer pour les activités, les jeux, l’organisation pour mes filles. BarakLah ou fik.Pour ma part j’ai vraiment du mal à faire manger mes filles tôt le soir car elles font le goûter trop tard et tout se décale …car j’aimerais les faire coucher plus tôt pour justement prendre le temps pour les histoires, le rituels (…..)y’a tellement de choses à dire lol 😘

    • Oum Aya

      Wa aleyki salam c’est adorable, tes compliments me touchent beaucoup. Wa fiki baraka Allah 😘 Si elles font le goûter tard, soit tu fais un goûter vraiment léger comme des fruits secs, une compote, etc. pour qu’elles aient de l’appétit pour le repas du soir. Par contre, si c’est vraiment tard tu fais ce que j’appellerai un goûter/dîner et c’est dans la boîte. 😂

      • Dominique

        Oh Oui! Le goûter-dîner, on adore, quitte à commencer le repas par le dessert :p On fait ça lorsqu’on fête un anniversaire en semaine puisque leur papa n’est là qu’après le bureau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.