tri ludique

Ce qui se Cache (vraiment) derrière le Montessori | Quiz Vrai ou Faux

S’il y a bien un point sur lequel on est sûrement d’accord, c’est que la pédagogie Montessori est carrément à la mode. Et qu’est qui se passe quand quelque chose est trop sur le devant de la scène ? Eh bien ça devient une cible facile aux idées reçues et aux faux discours. D’ailleurs, si tu es là, c’est que tu as envie au moins autant que moi de déceler le vrai du faux quant à la méthode Montessori. Sans compter que si tu es une bonne élève, tu as déjà rendu ta copie en répondant aux questions du post Instagram. 🤭 Mais comme je suis une prof plutôt sympa, je ne t’en voudrais pas si tu ne l’as pas fait. Promis, pas de 0 de prévu, seulement découvrir ensemble ce qui se cache vraiment derrière le Montessori. Et pour ça, rien de tel qu’un petit jeu du Vrai ou Faux !

1 – Du matériel spécifique est une condition pour faire du Montessori à la maison 

FAUX. C’est loin d’être une condition. Certes, il faut du matériel. Que tu peux très bien fabriquer toi-même, n’en déplaise aux puristes du Montessori. 😬

Néanmoins, il n’est pas nécessaire d’avoir UN matériel en particulier et tu n’as pas non plus besoin de te ruiner à la tâche. Comme je l’explique à mes élèves, des activités du quotidien (qui ne demandent aucun matériel spécifique) permettent l’acquisition des mêmes compétences qu’un jeu tout fait. 

Fais-en toi-même le test avec ton enfant pour le constater. En plus, si ton enfant n’est pas spécialement intéressé par un matériel préparé, tu auras beaucoup plus de facilité à l’impliquer dans une tâche du quotidien, grâce à son besoin d’imitation. Le tout pour travailler les mêmes compétences, c’est tout bénef, non ? ^^

2 – La méthode Montessori ne fait pas des « enfants rois »

VRAI. Ahhh je crois que c’est le préjugé qui me sort le plus par les oreilles. Mais je t’ai promis de te faire  découvrir ce qui se cache vraiment derrière le Montessori, alors je prendrai sur moi. 😢

En fait, ce qui me chagrine le plus, c’est que les personnes qui soutiennent ces propos ne connaissent généralement rien de la pédagogie Montessori. Ou alors, elles se sont contentées de glaner des infos par ci par là et de ne retenir que les avis de personnes pour lesquelles ça n’a pas fonctionné avec leurs enfants. Sans même chercher plus loin. Avec tout ça, je compatis, il est difficile de savoir ce qui se cache vraiment derrière le Montessori.

En tant que formatrice et professionnelle de la petite enfance, je peux te l’affirmer… Cette méthode éducative n’est pas laxiste. Alors je te rassure, mes cours sont bien loin de dire “donne lui du transvasement avec de l’eau et laisse le faire sa vie. Oh il a fait de ton salon une piscine ? C’est le jeu ma pauvre Lucette !”. 

Je pense que si c’était vraiment ce que j’apprenais, je recevrais pas mal de courriers de menaces de mamans. 😂 

3 – Le Montessori, ce n’est pas que pour les enfants 

VRAI. Parce que tu sais quoi ? La méthode Montessori est utilisée pour apprendre à des adultes les langues, à lire et à écrire. Mais également pour travailler la mémoire des personnes âgées dans les maisons de retraites. Eh oui, il en a parcouru du chemin ce Montessori ! En même temps, une méthode qui s’intéresse aux besoins profonds d’une personne ne peut qu’être adoptée par tout le monde. 

4 – Une pièce de la maison doit être dédiée au Montessori pour que ça fonctionne 

FAUX. Il te suffit d’aménager un simple espace, même très petit. L’essentiel, c’est que ton enfant s’y sente bien pour pouvoir envisager de lui proposer des activités. Tout ce qu’il te faut, c’est un petit coin calme que tu vas organiser de façon à offrir à ton enfant un environnement sécurisé. 

N’oublie jamais cette règle d’or : c’est à l’environnement de s’adapter à ton enfant, et non l’inverse. Je veux dire par là que si ton enfant est encore petit et touche à tout, il doit pouvoir disposer librement de ce qui est à sa portée. Il faudra donc toi-même éloigner tout danger pour le laisser explorer librement ce qui l’entoure. 

5 – Avant 1 an, je ne peux proposer aucune activité à mon enfant 

FAUX. Et pourtant, c’est une question qui revient très très souvent. Beaucoup de mamans se demandent ce qu’elles peuvent faire avec leur bébé en Montessori. D’ailleurs, si tu es dans ce cas, fais-le-moi savoir en commentaire. Si ça t’intéresse, je pourrais te proposer un article complet d’idées d’activités pour ton bébé de moins d’1 an. 

Donc pour en revenir à notre Montessori avant 1 an, tu as quand même plusieurs choses à lui proposer, notamment les activités sensorielles. 

Durant cette période, bébé commence à découvrir ses propres aptitudes et à comprendre qu’il est quelqu’un, même loin de sa maman. C’est ce qu’on appelle plus communément l’angoisse de la séparation qui se déroule vers 8 mois. 😅 Alors oui, c’est clairement pas l’ambiance à la maison. Et tu ne peux plus aller faire pipi sans qu’il te suive en pleurant. Je comprends donc que tu n’aies pas trop la tête à lui trouver des activités Montessori adaptées à son âge. Mais heureusement, je suis là pour ça. ^^

Alors, voici un petit aperçu de ce que tu pourrais faire pour lui : 

  • Fabriquer un sac sensoriel : rien de plus simple, un sachet de congélation, du riz, du colorant alimentaire, et de jolies décorations. La recette complète juste ici.
  • Ou à défaut, acheter/ fabriquer un coussin sensoriel : du tissu, une garniture au choix (sable, riz, pâtes, coton, café…) et dix petit doigts (ou une machine à coudre 😉). Comme je n’aime pas te laisser sans mode d’emploi, je te partage celui-ci que j’ai trouvé assez bien expliqué.
  • Tu peux aussi créer un joli mobile d’inspiration Montessori pour ton bébé. Les plus célèbres en Montessori sont les mobiles de Gobbi, de Munari, des Danseurs et des Octaèdres. Si tu préfères en acheter un du commerce, je te laisse avec 3 conseils : un mobile esthétique, des objets cohérents/réels, et un mobile qui ne fait ni bruit ni lumière. Oui, parce que le but c’est quand même de faire découvrir à ton bébé un paramètre après l’autre. Pas de le bombarder d’informations pour son petit cerveau.  

📣 Annonce de la plus haute importance : Si tu veux accompagner ton enfant de 0-3 ans, je t’avoue que ça tombe à pic. Je réouvre exceptionnellement ma formation à la pédagogie Montessori 0-3 ans, après avoir été (beaucoup) harcelée par les mamans ! Mais je dois te prévenir : c’est la dernière fois que tu pourras bénéficier du coaching de 2 mois offert ET du tarif actuel, avant son augmentation définitive dès la prochaine ouverture. Celle-ci n’étant pas prévue avant la fin de l’année… Si tu veux en savoir plus, c’est par ici

6 – Avec la pédagogie Montessori, mon enfant sera plus intelligent que les autres

FAUX. Le Montessori n’est pas une méthode réservée aux enfants à haut potentiel. Et elle ne fera certainement pas augmenter le Qi de ton enfant. Tout ce qu’elle fera, c’est lui permettre d’évoluer à son rythme pour trouver l’épanouissement dans son éducation. Pour faire simple, la méthode Montessori va le recentrer sur “qui je suis” et “qu’est-ce que je suis capable de faire”. Contrairement à d’autres pédagogies, elle ne se contente pas de “qu’est ce que les adultes attendent de moi”. 

7 – La pédagogie Montessori ne remplace pas nécessairement les jeux d’imitation  

VRAI. Personnellement, mes filles disposent de leur salle Montessori avec toutes leurs activités, mais dans leurs chambres, elles ont toujours leur dînette, leurs poupées… Je trouve que ces jeux gardent un rôle important. Ils leur enseignent par l’imitation et permettent de développer l’imaginaire. Par exemple, jouer à la dînette est tout aussi bien que préparer et débarrasser la table. En y jouant, les enfants apprennent comment bien tenir les couverts (et même les bonnes manières !). Je dis ça parce que c’est assez drôle de voir mes filles se dire : “pouvez-vous me servir du thé s’il vous plaît ?” “Oui, bien sûr, avec plaisir madame !”. 🤣

8 – La méthode Montessori est apparue il y a 3 ans 

FAUX. Et ce, même si tu en entends parler à toutes les sauces que depuis quelques temps. La réalité, c’est que la pédagogie Montessori est issue des observations de Maria Montessori. Ce qui remonte à pas mal d’années…114 ans pour être exacte. OK. C’est bon range ta calculatrice, c’était en 1907. Donc oui, pas mal d’années effectivement. 

9 – Se former à la pédagogie Montessori n’est pas obligatoire pour animer des ateliers 

VRAI. Tu peux très bien être une autodidacte du Montessori et personne ne t’en voudra pour ça. Bon si, peut-être encore les puristes. Décidément… ils nous lâchent pas les baskets. 🙄 

Alors pour te répondre, non, se former n’est pas obligatoire. Tu peux faire des activités Montessori avec ton enfant sans aucun bagage, et même organiser un atelier. Pourquoi pas après tout.

Néanmoins, une formation te permettra de répondre à tout un tas de questions qui te passeront forcément par la tête : 

  • Par quel matériel je peux commencer l’apprentissage de mon enfant, sans compliquer les choses ?
  • Pourquoi utiliser ce matériel en particulier plutôt qu’un autre ?
  • Comment le présenter à mon enfant pour qu’il s’intéresse à l’activité proposée ?
  • Quelle compétence mon enfant pourra travailler avec cette activité ?
  • Quel rôle dois-je tenir en tant que parent pour que mon enfant se sente épanoui ?
  • Comment procéder pour préparer un environnement sécurisé et adapté ? 

Bref. Sans aucune formation, ta tête pourrait vite se transformer en cocotte minute. Parce que le but d’une formation à la pédagogie Montessori, c’est avant tout de te guider pas à pas pour mettre en place une éducation bienveillante réussie. 

Le schéma est plutôt simple… Soit, en tant qu’autodidacte, tu devras faire tes propres tests et trouver toi-même les solutions qui colleront à ton enfant. Traduction : pas celles que Noémie partage sur un forum en ligne. Tout simplement parce que Noémie a trouvé ce qui convient à son propre enfant, pas au tien.

Soit, tu te formes en achetant un lot comprenant 

  • un problème précis : le développement de l’enfant de X âge
  • une solution à ce problème : une méthode basée sur le développement naturel de l’enfant (donc universelle)
  • et des outils : des activités, des supports, un suivi… 

Enfin, si tu me permets, c’est juste tout ce qu’il te faut pour ne plus te prendre la tête côté éducation. 

Voilà, je n’ai plus peur pour toi. Tu sais désormais ce qui se cache vraiment derrière la pédagogie Montessori. Alors si quelqu’un te sort l’un de ces discours, tu sauras au moins quoi lui répondre !

 

Maintenant, l’heure de vérité. Combien as-tu obtenu à ton examen d’entrée dans la pédagogie Montessori ? Partage-le-moi en commentaires, j’ai hâte de voir ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.