6 étapes pour dire stop au stress quand on est maman.

6 Étapes pour Gérer le Stress Maman – et Exit le Planning de Ministre 😅

 

 

Ce n’est pas moi qui le dis. Les études l’ont prouvé : la relation qu’on entretient avec nos enfants dépend de notre faculté à gérer le stress en tant que maman. 


Sauf que tu peux demander à une maman de repasser du linge tout en préparant le dîner du soir, mais lui dire de gérer son stress quand le tic-tac du couché est lancé, c’est tout de suite plus compliqué. 

 

À ce stade, mon meilleur conseil serait que tu daignes enfin prendre soin de toi. Tu verras, c’est une méthode magique pour faire fuir le stress.

 

STOP. Ne le dis pas. 

 

…“Plus facile à dire qu’à faire” 

 

*Rohhh* Je sais bien que ce n’est pas facile d’être toujours calme et de bonne humeur face à ces petits mons-… Euh, enfants. 😅

 

En plus, que l’on soit mère au foyer ou mumpreneur… Que l’on travaille à l’extérieur ou à la maison… Le stress nous concerne toutes. 

 

Alors, vu qu’apprendre à gérer ton stress occupe une place cruciale dans ton rôle de maman, autant commencer tout de suite, non ?

 

 

Voici 6 stratégies pour aider la maman que tu es à mieux gérer son stress au quotidien. 

 

1 – Apprends à reconnaître les signes du stress sur toi en tant que maman.

Ta pression artérielle augmente. Ta fréquence cardiaque bat des records et tu commences peut-être même à avoir des vertiges. Sans compter cette maudite impression d’être devenue une cocotte minute prête à exploser à n’importe quel moment. Tu devrais faire attention à tous ces signes pour les repérer directement. Lorsque tu ressens ces signaux physiques lors d’un changement d’humeur, c’est ton corps qui essaie de te dire quelque chose. 

 

Imagine, si le stress nous met dans cet état, comment nos enfants se sentent-ils lorsque nous réagissons de cette façon alors qu’ils ne sont que des spectateurs innocents ? 


Bah… Ça donne des situations du genre : “Mamaan ? Ils sont où mes gants ?” 

 

…“J’EN SAIS RIEEEEEN !”

 

Hummm, ouais. Mieux vaut ne pas déranger… 

 

2 – Identifie les moments de la journée qui sont les plus stressants pour toi et ta famille.

Quels sont tes facteurs personnels de stress ? Pour ma part, je dirais le matin avant d’emmener les enfants à l’école, ou le soir quand je dois préparer le dîner et que l’heure du coucher approche. Parfois, le souci vient de notre propre organisation et ça nous stresse alors on devient à fleur de peau et on se transforme en boule de stress pour toutes les personnes qui nous entourent. Youhou c’est l’ambiance à la maison. 🤣 A l’inverse,  quand on planifie un maximum de choses à l’avance, on est préparées pour ces moments – en mettant les vêtements de côté la veille, en préparant ce qui servira de petit-déjeuner ou de goûter à l’avance, ou simplement en choisissant des options plus efficaces.

 

Peut-être qu’au lieu de cuisiner un repas colossal en rentrant, alors que tu as encore pas mal de choses à faire dehors avec les enfants, il serait préférable de commander ce soir. Enfin, je veux dire, commander sans culpabiliser et passer ce temps avec tes enfants. 

 

3 – Il est important de savoir dire stop pour décompresser.

Oh que oui, parfois nous en avons besoin. Et ça va beaucoup mieux après. Tu ne dois pas avoir l’impression d’être une mère indigne si tu dois sortir quelque part seule – en étant super heureuse de le faire. Si tu ne peux pas te permettre un tel luxe, prends au moins le temps de souffler 5 ou 10 minutes à l’écart quand tu sens le stress monter et la crise se pointer. Tant que tes enfants sont en sécurité, tu peux t’éloigner un peu et prendre le temps de décompresser en faisant quelque chose pour toi. Essaye la respiration abdominale profonde, les techniques de relaxation progressive, la méditation, ou la prière pour te calmer. Tu verras, toutes ces petites actions font des miracles pour faire redescendre la tension. En plus, tes enfants agiront par imitation pour gérer leur colère et leur propre stress. 

 

4 – Fais du sport, et c’est quelque chose que tu peux faire en famille.

Vous pouvez choisir une activité que vous aimez tous et la faire ensemble. Ou alors, que chacun opte pour l’activité qu’il préfère, que ce soit la marche, la course, le vélo, la danse, ou la natation et qu’il la partage avec les autres. (Pssst, tu peux aussi te créer un petit espace boxe avec des cibles à l’effigie de tes enfants.)

Je blaguais, pose ce gant. 

 

Tout ça pour dire que le sport est une excellente option pour libérer l’hormone du stress et repartir du bon pied.

Non, par contre ce n’était pas une blague. L’autre jour j’ai appris que certaines associations prévoient des créneaux de boxe pour les mamans. Histoire de se retrouver entre elles pour se défouler un bon coup (en pensant à leurs enfants ? 🤣). Et oui, ça m’a bien fait rire. 

 

5 – Trouve un bon groupe de soutien.

Coucou les mamans boxeuses. 😅

Non, plus sérieusement, il est important d’être entourée quand on est maman. On a souvent l’impression qu’on est les seules à passer certaines difficultés dans l’éducation de nos enfants, alors qu’en discutant un peu on réalise que d’autres mamans vivent le même quotidien. Et bon sang que c’est rassurant d’entendre ça !

 

Cela pourrait être juste avec d’autres amies, d’autres mères qui sont dans des situations similaires, ou peut-être des femmes plus âgées qui ont vécu les mêmes choses auparavant et qui peuvent offrir expérience et sagesse sur la situation. Quoi qu’il en soit, ce groupe de personnes doit être une bouffée d’oxygène pour pouvoir sortir du quotidien et parler de banalités sans jugement. Tu dois t’y sentir à l’aise pour partager tes sentiments et recevoir des commentaires positifs et constructifs.

 

6 – Celle-ci est ma préférée – prends le temps de rire.

À quand remonte la dernière fois que tu as eu un bon fou rire avec tes enfants ? Le genre qui te fait mal à la mâchoire et au ventre ? Essaye de revivre ces instants uniques aussi souvent que possible. Regarde-les dans les yeux quand ils te parlent et fais ton possible pour leur accorder toute ton attention, même si c’est sur un petit laps de temps. Avant le coucher par exemple, ou le matin au réveil en prenant le temps de se câliner et de discuter de tout et de rien. Utilise l’humour pour dissiper les situations stressantes. Tu sais, je pense qu’on ne devrait pas perdre notre âme d’enfant en grandissant. On a tellement à apprendre de nos enfants. Et je dois dire que jouer à la princesse ou au voleur en était à 100% dans le rôle, ça fait du bien au moral. 🤣

Oublie un peu le poids du quotidien pour te recentrer sur l’essentiel : tes enfants. Des études ont montré que le visage renferme beaucoup de tension et que le rire permet d’aider à la libérer pour nous faire oublier toutes les choses qui nous stressaient la minute d’avant.

 

Ce qu’on en retient :

Je suis moi-même une maman et le stress je le subis tout autant que toi. Mais dans tout ça, nous devons essayer de trouver un équilibre sain entre tout ce que nous devons faire tous les jours, les tâches ménagères, le travail, jouer les taxi pour l’école et les activités de nos enfants, jusqu’aux devoirs. Tout ce quotidien (épuisant) peut s’avérer écrasant et réduire en miettes toutes nos bonnes résolutions du matin. Alors, dès que tu sens que le stress est en train de transformer la personne que tu es au fond de toi-même, prends quelques inspirations et rappelle-toi que tu es capable de le contrôler. 

 

Garde toujours en tête ce qui est le plus important à tes yeux : passer du temps de qualité avec tes enfants et leur créer des souvenirs heureux.

 

Si tu souhaites venir à bout du stress une bonne fois pour toute, inscris-toi à l’atelier gratuit que j’organise avec l’intervention d’une amie naturopathe qui se déroulera le mercredi 23 février.

 

Voici le lien pour y participer.  

 

Le compte à rebours est lancé ! 

 

Et toi, comment fais-tu pour gérer ton stress de maman ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.