Accepter son corps après une grossesse n'est pas une étape gagnée d'avance.

Accepter son Corps après une Grossesse : l’Ultime Duel Post-Partum 

Tu as le moral dans les chaussettes, un nouveau-né qui pompe ton énergie et tu ne supportes même plus ton reflet dans le miroir… Hummm, laisse-moi deviner… Tu es à deux doigts d’un bon vieux baby blues ? Comme je te comprends. Vivre 9 mois de grossesse a été tellement intense. Ajoute à cela un accouchement pénible. Puis l’allaitement qui te vide de tes forces. Bien sûr, tout le monde se préoccupe de ce petit être et pas de ce que tu ressens toi en silence. Et pour couronner le tout, tu en ressors avec des kilos en trop, des vergetures et de nouvelles formes. La liste commence à devenir longue et ça se ressent. Que dirais-tu qu’on réfléchisse ensemble à quelques solutions pour accepter son corps après une grossesse

Pourquoi est-ce difficile d’accepter son corps après une grossesse ?

Tout d’abord et avant d’entrer dans le vif du sujet, il est essentiel de souligner l’importance du ressenti de la maman. Parce que, honnêtement, j’en ai assez d’entendre autour de moi que ce sont des préoccupations futiles. Non. Voir son propre corps chamboulé après une grossesse est très déstabilisant pour une jeune maman. Et dans certains cas, ça peut même tourner à l’obsession

Une période sensible pour la maman

C’est une étape assez délicate à passer. Et pour cause : la fatigue et le manque de sommeil, un bébé qui ne fait pas encore ses nuits et une femme qui ne reconnaît plus son propre corps, crois-moi, ça ne fait pas bon ménage. 😅

Tu sais à quoi je pense là ? J’ai l’image du conjoint qui n’ose plus faire de remarques de peur de vexer une maman au summum du susceptible. 👨‍🦯

Non mais on rigole, mais la réalité est dure à accepter. D’ailleurs, aux yeux de tous rien n’a changé chez toi. Mais… Tu te vois quand même autrement, on est d’accord ? 

Un manque d’information général

Malheureusement, je trouve qu’on ne parle pas assez du post-partum. Alors oui, on s’est toutes préparées à l’avant grossesse, à l’accouchement et j’en passe, mais pour le reste ? Personnellement, je ne me suis pas penchée plus que ça sur les tranchées, ou la chute de cheveux par exemple… Ce contenu est censuré pour les futures mamans. 

Pause. Toi aussi tu as l’impression que les mamans initiées ne parlent que des bons côtés de la grossesse et de l’accouchement ? Comme si elles avaient tout oublié par magie ? Personnellement, je pense qu’elles font partie d’une secte. ^^

Bon attention, on ne va pas traumatiser les futures mamans. Une grossesse ne laisse pas forcément des séquelles irréversibles. Pour la plupart, les kilos sont vite perdus et les quelques mini vergetures ne se voient presque pas. 

Néanmoins, si tu vis mal les changements de ton corps après la grossesse, la suite de cet article devrait t’intéresser.

 7 Solutions pour accepter son corps après une grossesse 

1 – Laisser le temps au corps de se remettre du traumatisme de l’accouchement

Tu as porté un enfant 9 mois dans ce petit ventre. Ton bébé est passé de la taille d’une lentille à celle d’une pastèque dans cet utérus. Alors forcément, il faudra compter plusieurs mois, voire un an complet, pour que tout reprenne sa place initiale. Passé ce délai, tu peux commencer à paniquer. Non je rigole. 🤣

2 – Arrêter de se comparer 

C’est triste, mais on se compare toujours à d’autres femmes, souvent inconsciemment. Et je vais te rabâcher que chacune est différente (oui, oui). L’élasticité de la peau et sa capacté à se résorber n’est pas la même d’une femme à une autre. Pareil pour les vergetures : certaines n’en auront pas du tout, d’autres très peu, ou au contraire des plus visibles. Donc fais-moi plaisir, si ta copine de la mort qui tue a retrouvé un ventre plat par miracle dès sa sortie de l’hôpital… Tu classes cette information dans le tiroir “je m’en fiche”, c’est compris ? 📝

3 – Mettre en avant ses atouts 

J’ai dit que je comprends ton désarroi dans cette situation, pas qu’il ne faille pas trouver des solutions concrètes. Alors pourquoi ne pas mettre l’accent sur tes atouts en choisissant des tenues en fonction de ton type de morphologie ? (Laisse-moi me prendre pour Cristina Córdula le temps d’un article…). Tu peux par exemple opter pour les pantalons hauts qui affinent la taille. 

4 – Ne pas se priver de porter ses tenues d’avant grossesse 

Sous prétexte que ton corps n’est plus le même maintenant que tu as accouché, tu n’aurais plus le droit de porter une jolie robe ? J’entends beaucoup de mamans se priver de porter leurs tenues d’avant grossesse, car elles n’assument plus leurs nouvelles formes. Et honnêtement, je pense que ça revient à enfouir le problème plutôt que d’y faire face. Tes complexes n’ont pas à prendre le dessus. Tu es une femme forte et tu as déjà beaucoup enduré. Je suis persuadée que tu ne te laisseras pas démonter par tes pensées critiques

5 – Apprendre à se plaire à soi avant de plaire aux autres

Par simple observation, accepter son corps après une grossesse est souvent lié au regard d’autrui. En tant que jeune maman, tu te demandes si tu plais toujours à ton conjoint. Et personne ne t’en voudra de te poser ce genre de questions (ah si, ton conjoint du coup ^^). Mais crois-moi, une femme qui ne se plait pas à elle-même pourra avoir tous les compliments du monde, elle se verra toujours avec le même regard. Alors pourquoi ne pas commencer par travailler son estime de soi avant de vouloir plaire à qui que ça soit ? 

6 – Ne pas favoriser la mère au détriment de la femme 

On est d’accord qu’à force d’allaiter, ou préparer des biberons toute la journée, tu as l’impression d’être une usine à lait ? Sans compter que tu n’as pas une minute à toi pour savourer une bonne douche. Bon, savourer est un grand mot. Disons que tu n’as pas une minute à toi pour prendre une douche express. Mais réfléchissons deux minutes. À force de répéter tout ça des semaines, voire des mois… Tu m’étonnes que tu en oublies la femme que tu es avant tout. Il faut absolument que tu trouves un équilibre pour t’accorder un petit moment pour toi. Sollicite ton conjoint, une amie, ou ta famille s’il le faut. Et accorde-toi des moments totalement égoïstes, sans culpabiliser. 

✔ ️ Astuce pour y parvenir : Mets ta conscience en sourdine. Ne me remercie pas. 💅

7 – Se retrousser les manches

Oui, je l’ai mis en dernier parce que je sais d’avance que ce conseil va vite passer aux oubliettes. 👩‍🦯

Perdre les quelques kilos de grossesse se fera sûrement naturellement. Mais dire adieu à ton ventre tout mou, ça c’est une autre histoire. Je te rassure, l’idée ne m’enchante pas plus que toi. Néanmoins, un peu (beaucoup) de sport ne sera pas de refus pour aider à retrouver un corps d’avant grossesse et un ventre plat. Tu ne vas pas t’inscrire dans une salle de sport avec un nouveau-né scotché à toi, certes. Pour autant, il est possible de faire plusieurs exercices chez soi

Passé 3 mois post-partum, il est également possible de porter une gaine pour affiner la taille et perdre du ventre

Par ailleurs, si tu n’arrives pas à perdre les kilos de grossesse, il est aussi recommandé de procéder à un rééquilibrage alimentaire. Attention, je ne te parle pas de régime et autres facteurs à risque de l’effet yoyo. Le but est simplement :

  • de choisir des aliments riches en nutriments
  • d’éviter les grignotages
  • de bien s’hydrater
  • et de manger à des heures décentes (rip le pot de glace de minuit)…

Pour retrouver un transit intestinal optimal, et donc éviter les ballonnements qui font gonfler le ventre, tu peux te faire des tisanes de queues de cerises. 

Enfin, du côté purement esthétique, certaines technologies comme le microneedling, peuvent aider à atténuer nettement les marques et vergetures. C’est très utile sur le masque de grossesse par exemple, qui reste parfois bien après l’accouchement.

Demande l’avis d’autres personnes autour de toi. Certaines ont peut-être eu recours à une pratique que tu ne connaissais même pas.

Alors dis-moi, cet article t’a-t-il aidé ? Qu’est-ce que tu trouves le plus difficile dans le fait d’accepter son corps après une grossesse ? Partage-le-moi en commentaire ! 

2 commentaires

  • Nathalie

    Très bel article. Le plus difficile je pense c’est le regard des autres que l’on peut avoir. Je pense que c’est le plus dur à accepter pour s’accepter soi même. On ne devrait se soucier que de nous même surtout en ce qui concerne notre corps mais malheureusement on pense souvent d’abord aux autres avant de penser à nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.