Encourager son enfant à réparer sa bêtise en 9 étapes.

9 Étapes pour Encourager Mon Enfant à Réparer sa “Bêtise” – Sans Drama

Oups. Ton enfant vient de renverser tout son verre de jus par terre. Il s’arrête, lève les yeux vers toi et attend inquiet ta réaction. En fait, on peut même lire dans son regard un véritable état de panique… 

 

“Maman va me gronder”, “Maman ne va pas être fière de moi”… Va savoir ce qui tourne en rond dans sa tête pendant qu’il te fixe à l’affût du moindre signe de ta part.

 

Et si c’était possible de régler ce petit accident en 30 secondes chrono sans perdre ton calme ? Hummm, en lui apprenant à relativiser et à agir en conséquence, par exemple.

Mieux encore, et si tu pouvais encourager ton enfant à réparer sa bêtise en 9 étapes ultra-simples à appliquer à la maison ? 

 

Tiens, on dirait bien que c’est ton jour de chance. 

1 – Être un bon modèle pour son enfant 

Eh oui, les adultes aussi renversent leur tasse de thé et salissent la table en mangeant. En fait, il leur arrive même de casser une assiette, un verre et plus si affinité. 

 

D’un autre côté, on sait que le parent, ou l’éducateur Montessori est un modèle pour l’enfant. Il apprend énormément d’habitudes et d’actions du quotidien en voulant faire comme lui.


Ce qui implique qu’en te voyant réparer tes propres accidents, ton enfant va t’imiter. S’il t’arrive de renverser quelque chose et qu’il t’observe, prends le temps de nettoyer lentement pour qu’il voit bien ce que tu fais. Et comment tu le fais. 

2 – Encourager l’enfant à réparer sa bêtise dès petit

Plus il va commencer petit, et plus vite il intégrera le nettoyage comme un acte automatique lié à l’accident. 


Par la même occasion, tu vas lui montrer qu’il n’y a pas de quoi culpabiliser lorsque ça arrive. D’autant plus si ton enfant est en plein Terrible Two. Parce que là, il pourrait se mettre dans tous ses états et tu devras garder ton calme, nettoyer ce qu’il a fait et éteindre le feu d’une crise sans précédent. Ouch. 😰

 

Ok, du calme. Commençons par la base, à savoir, quand commencer à encourager ton enfant à réparer sa bêtise ?

À partir du moment où il marche sans difficultés, il peut très bien ramasser, ou essuyer ce qu’il a fait. Disons qu’autour de 18 mois, une grande majorité des enfants seront capables de nettoyer une petite salissure.  

Ça te rassure un peu ? Non ? Bon… Étape suivante…

3 – Lui rendre accessible et facile d’utilisation le matériel de nettoyage 

La question n’est pas de savoir quelle sorte de matériel. Un petit chiffon fera très bien l’affaire. 

 

En revanche, tu dois t’assurer que ton enfant peut atteindre ce dont il a besoin pour nettoyer sans l’aide d’un adulte. Il doit savoir où trouver les produits de nettoyage pour pouvoir agir immédiatement et de manière autonome. 

 

Maintenant, on peut se pencher sur le matériel en soi. Tu peux proposer à ton enfant : 

 

  • Une bouteille de spray, remplie d’eau et de quelques gouttes d’huile essentielle ou de vinaigre pour venir à bout des tâches collantes 

 

  • Une pelle et une balayette pour ramasser des assiettes ou des plats cassés

 

  • Un petit seau que l’enfant peut utiliser s’il renverse une grande quantité de liquide

 

  • Une petite éponge ou un gant de nettoyage pour l’aider

 

  • Une serpillière pour essuyer ce qu’il a renversé, ou simplement lui apprendre par l’imitation à faire comme toi

 

Eh oh, n’en profite pas pour le transformer en Cendrillon. 🤣

 

4 – Verbaliser l’action

 

Comme tu as dû le remarquer, dès que ton enfant renverse ou casse quelque chose, il se bloque et attend une réaction de ta part.

Ou alors, il est fort probable que nettoyer ne soit juste pas du tout un réflexe pour lui. Bref. Il s’attend à ce que tu le fasses.

Hop, demi-tour petit-bonhomme. C’est à toi de le faire.

Tu peux encourager ton enfant à réparer sa bêtise, en verbalisant ce qu’il doit faire. Toujours en partant d’une constatation.

Par exemple, tu peux lui dire : “Je vois que tu as renversé ton verre de lait, trouvons un chiffon pour nettoyer ça”. 

Ce qui me fait penser au point suivant…

5 – Nettoyer ensemble 

Oui, ce n’est pas forcément le passe-temps préféré de ton enfant de nettoyer. Alors il faudra user de quelques stratagèmes pour rendre le tout plus intéressant. 

 

Et ça commence par l’impliquer dans les tâches du quotidien : faire la vaisselle, nettoyer les vitres, essuyer le sol, mettre la table, passer le balai… Comme tu peux le voir, avant 3 ans, ton enfant mérite bien sa petite place dans le planning. 

 

Non seulement, tu lui apprends à avoir confiance en lui et en ses capacités, mais en plus tu lui permets de gagner en autonomie de la meilleure des façons. 

 

Côté pratique, lorsque tu es en train de faire ton ménage, demande-lui s’il aimerait t’aider. Tends-lui le spray et incite-le à faire comme toi. Ou alors, laisse-lui le choix, comme ici : Tu préfères essuyer ou vaporiser ? Tu as envie de balayer ou de me tenir la pelle ? 


Si tu lui laisses le choix, tu as tout gagné. Sans compter qu’il sera vraiment fier de lui parce qu’il aura l’impression d’avoir pris l’initiative et réalisé l’action. 

 

6 – Réévaluer la raison de ces accidents 

S’il se trouve que ton enfant renverse souvent des choses à la maison, il est temps de réfléchir aux éventuelles raisons. 

 

Je le rappelle, il y a toujours une explication rationnelle. Il faut juste prendre le temps de se poser les bonnes questions pour accompagner au mieux son enfant  : 

 

  • Est-ce que le pichet est trop plein ? 
  • Le verre que tu lui as donné est-il trop large pour ses petites mains ? 
  • Ou peut-être que la table est trop haute pour qu’il puisse avoir une bonne visibilité sur la quantité versée dans le verre? 
  • Ah, plus important encore. Peut-être que ton enfant a simplement besoin de s’exercer un peu plus avec des activités de vie pratique…

7 – Travailler ensemble les compétences pratiques 


Les enfants ont tous besoin de s’exercer pour développer au mieux leurs compétences pratiques. Verser, nettoyer, balayer… Toutes ces actions requièrent de s’entraîner d’abord pendant les activités pour travailler la force, la coordination et la concentration de l’enfant. 

 

Les activités de transvasement par exemple, sont essentielles pour cocher toutes ces cases à la fois. Sans compter que l’enfant pourra apprendre à son rythme sans se soucier du fait qu’il en renverse un peu. Parce que pour lui, il s’agira d’un jeu. Et recommencer sera une chance de s’améliorer. Tout l’intérêt d’apprendre  en s’amusant quoi. ^^

 

Les petits accidents du quotidien font partie intégrante du processus d’apprentissage. Tu seras surprise de voir les bénéfices d’encourager ton enfant à réparer sa bêtise.

 

8 – Permettre à l’enfant d’être responsable de ses espaces 

Tu remarqueras que lorsque tu accordes à ton enfant la responsabilité d’un espace, il sera plus enclin à en prendre soin. Tu sais quoi ? Il y prendra même du plaisir et ça, c’est la recette d’une maman heureuse. 

 

S’il apprend à gérer son espace, c’est un pas vers le nettoyage autonome de ses accidents.

Tiens, parlons de ranger sa chambre pour commencer. Oui, voilà. Ton cauchemar personnel. 😂

 

Dans un premier temps, tu peux le sensibiliser sur le fait que c’est son espace et que s’il est propre et rangé, il sera le premier à en être fier. Ensuite, et avant que tu ne te mettes à pleurer devant l’état de cette chambre, je t’invite chaleureusement à lire cet article pour l’aider à la ranger. 

 

9 – Rester positive et lâcher prise sur le nettoyage 

Euh, parce que le but est quand même de transmettre la bienveillance à ton enfant. 😅

 

Je sais, je sais. Il vient de casser la moitié de ta trousse de maquillage. :’) 


C’est rien. Garde ton calme. (Au moins jusqu’à la fin de cet article, s’il te plaît.) 

Non, ce que je veux dire, c’est que renverser un verre de jus, ou casser une assiette, sont des choses qui arrivent. Plus souvent que tu ne le penses. Pire, c’est inévitable. 

Alors autant relâcher la pression dès maintenant et réfléchir à un moyen d’encourager ton enfant à réparer sa bêtise – sans drama. 

 

Allez, une petite mise en situation pour terminer cet article.

Ton enfant a fait un carnage avec le bol de céréales que tu viens tout juste de lui servir. Comment règles-tu le problème ? Surtout, n’oublie aucun détail.


Hâte de lire ça. 😂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.