Tuto Vital : Sortir Indemne de l’Acquisition de la Propreté Montessori

 

 

N.B : On parle d’acquisition de la propreté, mais en réalité il s’agirait plutôt de l’acquisition de la continence. 

 

Ça y est, tu es à bout. Dis-moi si je me trompe, mais j’ai bien l’impression que ça fait des semaines que tu essayes de retirer la couche à ton enfant, sans aucun résultat. 

 

Et si tu veux mon avis, les nombreux pipi par terre et caca dans la culotte sont à deux doigts de te faire perdre les pédales. 

 

Sans parler de cette fichue horloge qui te crie en permanence “Tic… Tac… Ton enfant est en retard pour l’acquisition de la propreté”. 

 

Oh- Mais qu’est-ce que j’entends ? On dirait bien que mamie te dit d’attendre l’été pour le pot. 

 

Maaais… Qui dit été, dit rentrée qui approche à grands pas. Ouch.

 

“Ok Lucie. Je peux paniquer maintenant ?” 

 

Non, bien sûr que non. Alors, voyons ensemble ce qu’on peut faire pour se débarrasser définitivement de cette couche. 

 

Histoire de fermer le clapet aux idées reçues et de faire ce qui est (vraiment) dans l’intérêt de ton enfant pour l’acquisition de la propreté en Montessori

 

Quand commencer l’acquisition de la propreté en Montessori ? 

Forcément, on commence par la question fatidique. Va savoir pourquoi, on a toujours l’impression que notre enfant est en retard. Soit parce que ses frères et sœurs ont passé le cap bien plus tôt et beaucoup plus rapidement. Ou alors, c’est la rentrée qui te met un vrai coup de pression.

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas d’âge pour commencer l’acquisition de la propreté en Montessori. Tout ce qui compte, c’est que ton enfant soit prêt. 

 

Attends, je n’ai pas fini. Pour savoir que c’est le bon moment, il y a quand même quelques signes qui peuvent t’alerter…

Acquisition de la propreté Montessori : Les signes qui montrent que ton enfant est prêt

 

🧷 Tirer sur sa couche ou être très gêné par une couche mouillée ou sale. 

 

🙈 Se cacher derrière le canapé ou n’importe où dans la maison pour faire pipi ou caca dans sa couche. 

 

🗣️ Te dire qu’il veut faire, qu’il est en train ou qu’il vient de faire pipi ou caca. Ça prouve que ton enfant prend conscience de ses besoins.

 

🤔 Montrer de l’intérêt quand tu (ou un autre membre de la famille) vas aux toilettes, ou copier ce que tu fais.

 

⏰ Passer plusieurs heures sans mouiller sa couche.

 

💤 Se réveiller de la sieste avec une couche sèche. 

 

🤩 Ton enfant est capable de retirer son pantalon et de le remettre seul.

 

🧠 Il est capable d’utiliser le “je” pour parler de lui.

 

📌 Il sait monter et descendre les escaliers sans aide, ce qui signifie qu’il sait contrôler ses sphincters. 

 

13 conseils pour passer de la couche au pot sans y laisser un poumon

 

1 – Attendre que l’enfant montre de l’intérêt pour le pot et ne pas avoir peur de faire marche arrière si tu sens qu’il n’est pas prêt 

 

2 – Ne jamais critiquer l’enfant lorsqu’il a un “accident”. Concentre-toi plutôt sur ses victoires, par exemple “Je vois que tu as bien compris que tu avais envie de faire pipi. Cette fois-ci c’est descendu dans ton pantalon, mais la prochaine fois on fera en sorte d’aller vite au pot.”

 

3 – Demander à un frère aîné de le rassurer en lui montrant l’exemple

4 – Ne pas comparer l’enfant à d’autres. Le développement de chaque enfant est unique.

5 – Une fois que tu as décidé de passer au pot, dis adieu aux couches. Ne fais pas de va-et-vient au risque de perturber ton enfant.

6 – Préparer les sorties en prévoyant des vêtements de rechange et un petit sac pour les vêtements sales.

7 – Suivre un mindset pendant l’acquisition de la propreté en Montessori : “Quand mon enfant a un accident, ce n’est pas la fin du monde. Même si on est dehors. Je le change sans le mettre mal à l’aise et on passe à autre chose.” Les enfants sont vite distraits, surtout durant les premiers jours de pot. Ils ne veulent pas arrêter de jouer pour écouter leurs besoins, ou ils oublient. Tout simplement. 

8 – Faire du pot une vraie routine au lever de ton enfant le matin, après le déjeuner, au réveil de la sieste, avant d’aller au lit…

9 – Sortir en prenant un petit pot pratique comme celui-ci de Babybjorn. Je te conseille même de garder un pot dans la voiture spécial sorties. Très classe, je sais.

10 – Proposer des vêtements simples à enfiler et retirer pour éviter les accidents.

11 – Ne pas oublier le protège matelas imperméable pour l’acquisition de la propreté la nuit.

12 – Ne pas avoir peur de se répéter. C’est normal que cette étape prenne du temps.

13 – Rendre cet apprentissage bien plus fun comme avec des sous-vêtements dans un thème que l’enfant aime.

FAQ sur l’acquisition de la propreté en Montessori 

 

Pourquoi mon enfant fait pipi au pot mais refuse de faire caca ?

 

Généralement, assimiler le pipi au pot se fait plus vite que le caca. D’ailleurs, il y a un truc qu’on ne sait pas forcément et qui se révèle être un vrai blocage pour l’enfant… 

 

Il ne comprend pas encore bien ce qu’il se passe dans son corps et pense que lorsqu’il va faire caca au pot ou aux toilettes, il perdra une partie de lui-même. Tu dois prendre le temps de bien lui expliquer.

Il se peut aussi que l’enfant soit constipé, ou irrité et donc que le passage au pot pour le caca soit douloureux. 

 

Comment expliquer que l’acquisition de la propreté se passait très bien un moment puis mon enfant a régressé ?

 

C’est comme ça, le développement d’un enfant est fait d’expériences (plus ou moins convaincantes). Lorsque l’enfant est en train de maîtriser une nouvelle compétence, elle occupe littéralement toutes ses pensées. Ce qui explique qu’il régresse sur d’autres. 

 

Par exemple, si ton enfant paraît être en pleine période sensible de la lecture, il se peut qu’il se mette soudainement à faire pipi par terre alors que jusque-là, ça n’arrivait pas du tout. 

 

D’ailleurs, en parlant de période sensible, si tu constates que ton enfant régresse, il est fort probable qu’il soit dans la phase du Terrible two. Je te laisse donc lire cet article attentivement pour savoir quoi faire. 

 

Prends du recul sur la situation : est-ce qu’il y a eu du changement ces derniers temps ? Un événement a-t-il pu perturber ton enfant ? Ou peut-être que tu as changé quelque chose dans la routine ?

 

Comment gérer les nombreux accidents au sol ?


Le mieux que tu puisses faire (en plus d’avoir beaucoup de patience 🤣), c’est d’encourager ton enfant à réparer seul sa “bêtise”. En le laissant nettoyer en toute autonomie dans un premier temps. 


Et garde en tête que lorsque ton enfant fait sur lui, il est forcément gêné. Qui aime se balader avec des vêtements mouillés, sérieux ? Du coup, il comprend le lien de cause à effet et sera plus attentif la prochaine fois pour que ça ne se reproduise pas. 

 

Faut-il attendre l’été pour apprendre le pot à son enfant ?

Non, évidemment. Ce n’est pas parce que c’est l’été que c’est le bon moment. Et ce n’est pas parce que la rentrée approche que tu dois te mettre (et lui mettre) la pression. Le bon moment c’est quand ton enfant est vraiment prêt. 

 

Le seul avantage de faire ça l’été, c’est de pouvoir laisser ton enfant en body ou en sous-vêtements pour faciliter l’apprentissage, sans qu’il n’attrape froid. 

 

Que faire si mon enfant a tous les signes mais qu’il n’est pas du tout intéressé par le pot ?

 

Ton enfant n’est pas forcément curieux de savoir ce que tu trafiquotes aux toilettes. Et c’est ok, il n’y a pas de quoi paniquer. Tout ce que tu peux faire de toute façon, c’est stimuler son intérêt. Avec un système de récompenses à chaque fois qu’il fait dans le pot, des sous-vêtements ultra cool, un pot qui fait de la musique quand il fait dedans (je t’assure que ça existe 🤣)…

 

Encourage-le en le responsabilisant (“tiens, que dirais-tu d’aller acheter du papier toilette rien que pour toi”), en lui laissant le choix (“tu veux que je reste à tes côtés, ou tu préfères de l’intimité”), et en respectant ses envies (“tu aimerais faire dans le pot, ou dans les grandes toilettes”).

Bref. On ne sait jamais ce qui marchera avec ces enfants. 😅

 

Comment réagir si mon enfant va aux toilettes / pot mais ne fait rien dedans ?

 

Peut-être qu’il n’arrive pas encore à bien comprendre “quand” il a envie. Et dans ce cas, le fait de se faire dessus va aussi participer à son apprentissage. 

 

S’il a déjà acquis le fait d’aller au pot ou aux toilettes sans que tu le lui dises, il montre sûrement de l’intérêt pour tout le processus qui suit : se nettoyer, tirer la chasse, se laver les mains… Félicite-le pour ça et patiente pour le reste. S’il ne fait rien aujourd’hui, demain il saura qu’il est temps d’y aller pour de bon. 

 

Comment faire si mon enfant a peur d’aller aux toilettes alors qu’il accepte le pot ?

 

Certains enfants ont des blocages avec les toilettes. Après tout, à ses yeux, c’est grand, ça fait du bruit quand on tire la chasse et on ne sait même pas où ça va. Pourquoi pas lui expliquer comment ça fonctionne justement pour le rassurer.

 

D’ailleurs, ça me fait penser que même en tant qu’adulte parfois on se fait des scénarios du genre “imagine un truc sort des toilettes et m’attrape”. Alors tu m’étonnes qu’un enfant ait peur. 😅

 

Si ça ne fonctionne pas, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Tant qu’il a compris le process pour le pot, il finira par faire la même chose aux toilettes par simple imitation. 

 

À ton tour, ton enfant est-il en pleine acquisition de la propreté ? Quelles difficultés te font te tirer les cheveux ? Dis-moi tout en commentaires. 

5 commentaires

  • Boysak Rukiye

    Bonjour, un grand merci pour tout tout d’abord !
    je suis assistante maternelle j’ai un petit garçon de 4 ans et demi qui viens juste d’être diagnostiqué disphasique il a un petit frère de 2 ans et demi .
    Le grand fait pipi au wc mais refuse de faire le caca. Au Wc où au pot il garde précieusement ça pour la maison le soir .
    Il lui arrive souvent d’avoir une trace de caca dans le slip quand c trop dure de se retenir .
    C un blocage total pourtant il a déjà fait caca. 2 fois dans la même journée chez moi il était très content je pense que les parents lui ont proposer de nouveau de faire … et depuis plus rien …
    Il a du mal à s’exprimer , nius les proches le comprenons mais parfois il ne comprend pas tout ce qu’il se passe autour de lui il est anxieux aussi .
    Il avait beaucoup de mal à s’endormir le soir mais maintenant ça va mieux
    Avez-vous des idées pour débloquer la situation ? Merci d’avance et merci encore pour tout ce contenu de qualité
    Rukiye
    Cordialement

  • Nounou

    As salam aleykoum
    Ma fille était propre et suite à un déménagement elle ne veut plus retourner aux toilettes elle préfère les couches. Que puis-je faire pour l’aider?

    • cerise

      Bonjour, après un déménagement l’enfant peut perdre ses repères et se sentir angoissé et stréssé dans cette nouvelle vie. Il ne saura pas forcément l’exprimer verbalement , mais son corps le fera pour lui ( cauchemar , eczéma , …..).
      Votre petite fille l’a peut être verbalisé à sa manière.
      reparlez du déménagement , refaite le tour de la maison , remettez avec elle toutes les affaires auxquelles elle tient à la place qu’elle le souhaite , remettez les affaires qu’il y avait auparavant lorsqu’elle allait au toilette (pot , réhausseur , réducteur , marche pied…..)
      Redite lui que vous aussi vous repensez parfois à votre ancienne maison , dites lui les avantages de ce déménagement.
      Soyez sans crainte elle connait la continence et recommencera à retirer ses couches lorsqu’elle se sentira prête et suffisamment sécure. Encouragez là et dites lui que vous lui faites confiance et que vous aimez la façon dont elle grandi.
      La patience et l’amour vous guideront.
      Ayons confiance en nos enfants , ils savent ce qui est adapté pour eux.

  • Titi

    Quelle joie d’être sortie de cette période ! Oppressant pour lui et pour moi car vrai début de l’apprentissage à 15 jours de la rentrée scolaire…
    Une astuce qui a marché ici. Une affichette de Tchoupi que j’ai trouvé sur Internet où l’enfant positionne des slips jaune ou bleu à chaque pipi dans le slip ou aux toilettes. Une vraie prise de conscience de l’objectif à atteindre pour mon Loulou 😉

    • Oum Aya

      Alors là, je comprends totalement ta joie ! C’est vrai que la rentrée à l’école donne un coup de pression et malheureusement même quand on veut suivre le rythme de développement de notre enfant, on a limite l’impression qu’on nous force la main pour accélerer la cadence… En tout cas, j’aime beaucoup l’idée de l’affiche Tchoupi. Une amie aussi m’avait raconté que le déclencheur pour sa fille avait été un livre Tchoupi. Mais sinon, tu as su être courageuse et lui aussi, le plus dur est derrière, hein ? 😅

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.